Mon premier dessin d'aujourd'hui est pour la mimo, violée, torturée et pendue par la police chilienne parce que femme et artiste. Que son regard triste reste dans la mémoire des assassins et de ceux qui les protègent. Pour ne pas oublier. Comme toujours, avec la mémoire et la justice, Venceremos.


© Tous les contenus de ce site appartiennent à STEFANO ZAGO. Leurs utilisation, reproduction et mention sont interdites sauf accord préalable (à demander par mail à info@stefanozago.net) et indication de la source avec un lien direct vers http://stefanozago.net